Background

La Splenectomie

3850 €

C’EST QUOI ?

  • La splénectomie est l’ablation de la rate. Dans la leucémie lymphoïde chronique (LLC), les lymphocytes leucémiques peuvent s’accumuler dans la rate, ce qui peut devenir problématique pour certains. Si elle contient trop de cellules leucémiques, le patient peut ressentir une pression ou un inconfort. En outre, une rate hypertrophiée peut faire chuter le nombre de globules rouges à des niveaux dangereux.La rate est un organe situé du côté gauche de l’abdomen, près de l’estomac. Cet organe contient des groupes de nœuds lymphoïdes et a pour fonction principale de nettoyer les cellules usées du sang. Après une splénectomie, bien que le risque d’infection soit plus élevé, d’autres organes tels que les nœuds lymphoïdes et le foie peuvent remplir les fonctions de la rate.

    La splénectomie peut aussi aider à rétablir les numérations globulaires. Toutefois, cette approche est utilisée de manière sélective puisqu’elle ne présente d’avantages que si la rate est affectée par la LLC.

2c668eafdb15e2d42fc384d901846cb8

L’excision locale est parfois appelée résection locale. C’est une chirurgie pratiquée pour enlever du tissu anormal, comme un polype ou une tumeur, ainsi qu’une marge de tissu sain tout autour.

On peut avoir recours à l’excision locale pour enlever des polypes ou des tumeurs précoces qui se trouvent à la surface du revêtement du côlon ou du rectum, c’est-à-dire des tumeurs superficielles. Cela comprend habituellement les tumeurs de stade 0 et certaines tumeurs de stade 1. On doit parfois pratiquer une autre chirurgie pour enlever le cancer qui reste ou si on découvre des cellules cancéreuses dans le tissu enlevé avec la tumeur (marges chirurgicales positives).
Les médecins utilisent habituellement de l’équipement spécial, comme un endoscope, pour faire l’excision locale du cancer colorectal. On peut pratiquer les types suivants d’excision locale.

La polypectomie est une chirurgie lors de laquelle on enlève les polypes. On la fait pendant une coloscopie ou une sigmoïdoscopie.
L’exérèse locale transanale permet d’enlever les tumeurs au rectum de stade 0. On peut aussi y avoir recours pour certaines tumeurs au rectum de stade 1 qui sont petites et près de l’anus. Le chirurgien utilise des outils spéciaux qu’il insère dans l’anus.
La microchirurgie endoscopique transanale permet d’enlever les tumeurs au rectum et le tissu voisin. Le chirurgien se sert d’une lumière spéciale et de minuscules outils qu’il glisse dans un rectoscope inséré dans l’anus. On peut pratiquer la microchirurgie endoscopique transanale pour les tumeurs de stade 1 qui sont situées plus haut dans le rectum.

La durée d’hospitalisation est d’environ 7 jours. Elle varie cependant en fonction de l’intervention pratiquée, de l’état de santé général du patient et de la façon dont il a supporté la chirurgie.

Si besoin, un séjour en maison de convalescence peut aider le patient à récupérer. Des informations sur les adresses ou l’organisation du séjour peuvent être obtenues auprès de l’équipe soignante.

AU RÉVEIL

Une fois l’intervention terminée, le patient est amené en salle de réveil où l’équipe médicale assure sa surveillance, notamment lors du réveil de l’anesthésie.

Comme après toute intervention chirurgicale, des douleurs sont fréquentes dans la zone opérée. Elles sont systématiquement traitées, généralement par de la morphine ou l’un de ses dérivés. Si le patient n’est pas suffisamment soulagé, il faut le signaler sans tarder à l’équipe médicale afin que le traitement soit adapté.

Le plus souvent, le patient retourne dans sa chambre le soir de l’intervention.

Une sonde nasogastrique (petit tuyau qui passe par le nez et rejoint l’estomac) placée pendant l’intervention permet d’évacuer les sécrétions de l’estomac. Elle est le plus souvent retirée le soir même. Rapidement, le patient s’alimente en commençant par une alimentation liquide puis solide.

Un drain est souvent mis en place dans l’abdomen pendant l’intervention. Ce petit tuyau permet d’évacuer les liquides et les sécrétions qui peuvent s’accumuler au niveau de la zone opérée (sang, lymphe). Ce drain est retiré par l’infirmière le plus souvent le 3ème ou le 4ème jour suivant l’opération, sur décision du chirurgien. Le retrait du drain n’est pas douloureux.

Une sonde urinaire est également mise en place pendant l’intervention pour permettre un contrôle du fonctionnement des reins. Elle est retirée quelques jours plus tard (2ème ou 3ème jour après l’intervention).

Enfin, pour éviter une phlébite, un médicament anticoagulant est prescrit et les médecins demandent au patient opéré de se lever assez rapidement après l’intervention. De plus, le port de bas de contention est fréquemment préconisé.

LES ANALYSES DE LA TUMEUR

Tout ce qui est retiré lors de l’intervention chirurgicale est transmis au service d’anatomopathologie pour être analysé. Cet examen est réalisé par un médecin spécialiste appelé pathologiste. Il consiste à observer minutieusement à l’oeil nu puis au microscope les tissus prélevés afin de déterminer jusqu’où les cellules cancéreuses se sont propagées. Le pathologiste précise ainsi jusqu’où elles ont envahi la paroi du côlon et si elles ont envahi les ganglions qui entouraient la portion du côlon retirée.

C’est grâce à cet examen que le stade du cancer est défini et que les médecins peuvent décider si une chimiothérapie est nécessaire ou non après la chirurgie.

Une recherche génétique est souvent réalisée sur le tissu cancéreux, afin de connaître plus précisément ses caractéristiques. Cette recherche peut être utile pour choisir les médicaments à utiliser si un traitement médical est prévu après la chirurgie.

SUIVEZ NOTRE ACTUALITÉ

Viande de mouton, à consommer avec modération …

L’Aïd el-Kebir est l’une des principales fêtes annuelles de l’islam au cours de laquelle des moutons sont sacrifiés. Cependant les gens...

Régime au yaourt : une option saine pour perdre du poids

Le régime au yaourt est un régime équilibré qui ne repose pas uniquement sur la consommation de ce produit laitier . Bien qu’il existe des plans « miracles »portant le même nom, nous proposons aujourd’hui un modèle équilibré qui offre de meilleurs résultats sans poser de risques pour votre santé. Le...

Chirurgie esthétique : des risques pour une future grossesse ?

Certaines femmes désirent passer par la case chirurgie esthétique… Mais si elles veulent tomber enceinte par la suite, de telles opérations...